Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire

L'information viticole pour les professionnels


Une maison des vins de Bourgueil à Langeais en 2018


Rédigé le Vendredi 25 Août 2017


Philippe Pitault, Michel Delanoue, Jean Gambier, Philippe Boucard, Jean-Yves Billet et Jean-François Mabileau (crédit gaellebc photographe)
Philippe Pitault, Michel Delanoue, Jean Gambier, Philippe Boucard, Jean-Yves Billet et Jean-François Mabileau (crédit gaellebc photographe)
L’annonce en a été faite lors de la fête organisée fin juillet par l’ODG pour fêter les 80 ans de l’appellation. Une maison des vins de Bourgueil ouvrira à Langeais l’année prochaine. Un projet que l’ODG a décidé de concrétiser malgré les difficultés suite au gel de 2016, qui a amputé 75 % de la récolte de l’AOC, et après une tentative avortée d’une implantation dans le Vieux Tours avec l’ODG de Montlouis.
« Nous avons eu une belle opportunité à Langeais que nous n’avons pas voulu laisser passer. Le local est situé au pied du château. Nous avons décidé de le louer en faisant un emprunt et en demandant une subvention au conseil départemental », explique Philippe Boucard, président de l’ODG. 
« Ce local d’environ 70 m2 présente un fort potentiel, complète Philippine Delachaux, vice-présidente de l’ODG. Nous visons une ouverture en mai prochain. Nous envisageons d’y installer un système de dégustation automatisée comme aux maisons des vins de Cheverny et de Chambord, afin de gérer plus facilement les flux de visiteurs. 100 à 120 références  y seront proposées ». Ce point de vente sera le deuxième de l’ODG, qui possède depuis 24 ans à Bourgueil une maison des vins dédiée à Jean Carmet. « 130 références de 80 domaines y sont proposées, et nous vendons entre 20 000 et 25 000 bouteilles par an, pour un panier moyen de 40 € », explique Sylvie Perdriau, responsable du magasin.
Cette future deuxième maison des vins est une nouvelle étape « d'une aventure collective de vignerons et de vigneronnes qui ont su unir leurs énergies, leurs ambitions, et leurs espoirs à la constitution d’une AOC, réputée pour la qualité de ses vins » a déclaré Philippe Boucard lors de la fête célébrant les 80 ans de l’AOC.
Entouré de cinq anciens présidents du syndicat des vins de Bourgueil, le vigneron a rappelé quelques grandes étapes de l’histoire de l’appellation : 1960, les vignerons acceptent le principe d’une dégustation pour obtenir l’agrément – « nous avons été parmi les premiers à le faire » - 1991, scission du syndicat, Bourgueil et Saint-Nicolas se séparent, 2003 première fête des vins de Bourgueil à Tours, 2009 sortie d’InterLoire, « votée à la quasi-unanimité en assemblée générale ». Aujourd’hui, les vignerons doivent faire face au changement climatique et au défi environnemental sur les 1 400 ha de leur vignoble. Une charte des bonnes pratiques de traitement a déjà été mise en place l’an dernier.
I.P.
 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Octobre 2017 - 16:07 Chinon : Un escape game au domaine Couly

Lundi 9 Octobre 2017 - 22:10 Esca : une explosion de symptômes cet été