Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

A la recherche des vieux chenins


Rédigé le Lundi 25 Juillet 2016


Cépage historique et emblématique du Val-de-Loire, le chenin doit être maintenu dans toute sa diversité. C’est en tout cas la conviction de l’IFV Val de Loire-Centre, qui lance un nouveau programme de prospections de vieilles vignes de chenin à l’échelle du Val de Loire. Soit, dans les secteurs viticoles où le cépage est actuellement planté, en complément des prospections passées, soit également dans des régions où le chenin a été historiquement cultivé.
Rappelons que pour rassembler et préserver cette diversité, un conservatoire a été installé en 3 tranches successives à Montreuil-Bellay comprenant près de 300 accessions différentes, en complément des 54 accessions conservées aujourd’hui par l’IFV au Domaine de l’Espiguette (au Grau du Roi dans le Gard), et des 24 accessions présentes  dans la collection du Domaine de Vassal de l’Inra (Hérault).
Pour réaliser ce travail de prospection, l’IFV Val de Loire-Centre a  besoin de la collaboration des vignerons pour recenser les parcelles de chenin des appellations, mais aussi les vieilles treilles et les ensauvagées dans les haies ou les bois par exemple. L’objectif étant de conserver le maximum d’origine différentes ; ces parcelles doivent bien évidemment être anciennes et non clonales.
Une fiche de renseignements est disponible auprès de  virginie.grondain@vignevin.com ou à l’adresse suivante : IFV Pôle Val de Loire-Centre Route de Méron 49260 Montreuil-Bellay.

En quête d’origine
 
Ce travail de prospection sur les vieux ceps de chenin a aussi pour but de trouver les origines du cépage. “Aujourd’hui, un seul des deux parents du chenin a été identifié avec certitude : le savagnin (un semis de savagnin). Afin de tenter de progresser dans cette recherche du second géniteur, cette action visera également à prospecter des cépages anciens dans les zones d’origines probables du chenin afin de déterminer d’éventuels liens de parentalité/descendance”, indique l’IFV.




Dans la même rubrique :
< >