Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Des bouteilles pour plusieurs millésimes


Rédigé le Jeudi 22 Décembre 2016


Et si les vignerons réutilisaient des bouteilles déjà en service, plutôt que d’acheter des neuves ? En Anjou-Saumur, l’idée vient de ressortir d’un placard où elle dormait tranquillement depuis pas loin de 10 ans, à l’initiative du Smitom Sud-Saumurois (syndicat de collecte et gestion des déchets pour le secteur de Doué-la-Fontaine), en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, et de la Fédération Viticole de l’Anjou.
Pour l’heure, on ne parle que de projet. “On sonde les viticulteurs pour constituer un petit groupe moteur sur le sujet”, explique Adélaïde Rivereau de la Chambre d’agriculture. “C’est plutôt bien parti. Une vingtaine a déjà répondu en quelques jours”. Pour aller plus loin , une réunion d'informations est programmée le 26 janvier à 18h à la salle du Layon à Thouarcé
Concrètement, les choses sont donc loin d’être toutes calées. Notamment pour ce qui est de la collecte des bouteilles usagées et du retour des bouteilles propres. En revanche – et c’est un point essentiel du projet – un prestataire a déjà été trouvé pour le lavage industriel des flacons usagés. Il s’agira de l’entreprise Boutin (44). “L’objectif est simple : faire en sorte que le process soit parfait pour les vignerons, comme avec des bouteilles neuves”. En termes de logistique, d’hygiène…
Si le service trouve écho auprès des vignerons, il pourrait être lancé dans le courant de l’année 2017. Avec peut-être d’autres secteurs mis à contribution. “On mise sur les entreprises du CHR, et un caviste m’a déjà fait savoir que ça l’intéressait de s’y associer en demandant à ses clients de rapporter les bouteilles vides”, rapporte Adélaïde Rivereau. 

Patrick Touchais 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Mai 2019 - 08:24 Chalonnes fête sa soixantenaire

Jeudi 16 Mai 2019 - 12:00 La Translayon change de selle