Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

L'ODG de Vouvray ne veut pas de gendarmerie en zone AOC


Rédigé le Jeudi 15 Mars 2018


A Vouvray, la gendarmerie est à l’étroit et en zone inondable. Son transfert est prévu au lieu-dit Les Quarts de Gaudrelle (photo), sur 6 700 m2, où seraient construits une caserne et 14 logements individuels. Or le site est en bordure de vignes, il est classé en AOC Vouvray, et en zone Avp en raison de son intérêt paysager. « Ces terres sont inexploitées depuis longtemps mais intéressent des vignerons. Ce projet ôterait son caractère viticole à l’entrée du bourg et isolerait de grands îlots de vignes, qui seront ensuite plus vulnérables à l’urbanisation », explique Jean-Michel Pieaux, président de l’ODG de Vouvray.
La maire de Vouvray Brigitte Pineau a ouvert une enquête publique sur ce projet. L’élue affirme que la gendarmerie partirait à Montlouis si le transfert est impossible sur Vouvray. « Nous sommes aussi attachés à la présence de la gendarmerie sur le secteur, mais pas sur des parcelles en AOC. L’AOC n’a que très peu de réserves foncières, son potentiel de développement est très réduit. Et l’urbanisation remet en cause l’identité et la beauté du terroir », plaide Jean-Michel Pieaux. L’Inao a aussi émis un avis défavorable au projet.  
L’ODG a proposé un autre site pour la future gendarmerie. En vain. La maire fait valoir qu’un projet de zone agricole protégée est sur les rails. Et que 5 000 m2 vont être classés en AOC Vouvray afin de compenser la perte due au projet aux Quarts de Gaudrelle. Une solution que refuse l’ODG : « les parcelles visées sont enclavées au sein de zones déjà très fortement urbanisées, où la plantation de vignes devient très difficile. Nous sommes désemparés face à ce manque de concertation ».

Ingrid Proust




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 10:27 Une nouvelle appli sur les vins