Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Le Muscadet se met au houblon


Rédigé le Mardi 8 Décembre 2020


Romain Héraud (à gauche) et Maxime Bordelot ont lancé Wine Hop en mars dernier.
Romain Héraud (à gauche) et Maxime Bordelot ont lancé Wine Hop en mars dernier.

Dans le vignoble de Nantes, le secteur de la bière artisanale est en plein développement. Depuis peu, le houblon s’invite aussi dans le vin. A Clisson, Romain Héraud, vigneron, et Maxime Bordelot, brasseur, ont lancé il y a quelques mois « Wine Hop », la première marque de vin houblonné. « Tous les ans on brassait notre bière ici au domaine. Une fois nous avions pris trop de houblon et on a décidé de le mettre dans une cuve de Folle blanche pour voir ce que ça donnait », raconte Romain Héraud. C’était en novembre 2016 et si les premières dégustations ont été peu concluantes, elles l’ont davantage été un an plus tard. « L’amertume due au houblon s’était atténuée et le vin était agréable. »
Les deux amis ont donc lancé de nouveaux essais, cette fois à partir de Melon de Bourgogne et de Chardonnay. Deux variétés de houblons ont également été sélectionnées : l’amarillo pour le Melon et le mozaic pour le Chardonnay. « Cela donne des vins parfumés avec une attaque au nez cinglante. On est sur des notes d’agrumes, florales », décrit Maxime Bordelot.
D’ici la fin de l’année deux autres produits viendront compléter la gamme : un pétillant naturel et un Wine Hop pétillant conditionné dans des bouteilles de bières. Vendus chez les cavistes et sur Internet au prix moyen de 9,50 € la bouteille, les produits Wine Hop pourraient également arriver en grande distribution. C’est en tout cas l’ambition de deux amis pour 2021.

A.L.G





Dans la même rubrique :
< >