Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Le groupe Dephy Anjou salué par un Trophée de l’agroécologie


Rédigé le Jeudi 31 Mars 2022


A l’occasion de la remise des Trophées de l’agroécologie 2022 lors du Salon de l’agriculture, le jury a souhaité attribuer une mention spéciale au groupe Dephy Vigne Anjou. Une triple reconnaissance pour les acteurs. D’abord pour le travail des vignerons impliqués, puis pour l’ATV 49 qui a accompagné la démarche, et finalement pour le vignoble angevin, mis en lumière de manière positive via ce prix.
Lancés en 2012, ces Trophées mettent à l’honneur des “projets ambitieux et concourant à la transition agroécologique”. Deux grands prix sont remis chaque année (l’un pour une démarche collective et l’autre pour une innovation) à condition de répondre à plusieurs critères : avoir un impact positif sur l’environnement, être économiquement viable, prendre en compte les aspects sociaux et territoriaux. C’est dans la première catégorie que les vignerons d’Anjou ont été récompensés.
“Le groupe est né en 2011 avec douze vignerons volontaires, dans l’objectif de travailler la réduction des phytos, de mettre en place des pratiques et de les diffuser”, rappelle Guillaume Gastaldi de l’ATV 49 qui a initié et accompagné la démarche. “On a travaillé sur le long terme avec des évolutions progressives. Dans un premier temps, on a actionné le réglage du pulvé, le choix des produits, les dates de passage, pour essayer d’être plus efficace avec moins de produits”. Résultats : “Sur les années 2017 à 2020, la réduction moyenne de l’IFT par rapport à la référence est de 44,3 %. Quand on retire de l’IFT les produits de biocontrôle la réduction de l’IFT moyen des années 2017 à 2020 est de 58,5 % par rapport à l’IFT de référence”, présente l’ATV 49.
Dans un second temps, les vignerons ont œuvré sur les herbicides. “A cette période-là, peu travaillaient les sols”, ajoute le technicien.
Et, en parallèle de tout cela, l’ATV 49 a planché sur l’évaluation économique de ces changements de pratique (quels temps de travaux, quels coûts de production…). Un outil de simulation est né pour prendre en compte l’ensemble des paramètres et appréhender, chiffres en mains, les incidences financières.
Plus de 10 ans après le lancement de ce groupe, le travail continue, avec le noyau historique resté fidèle, que quatre autres producteurs ont rejoint.
 
P.T.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Mai 2022 - 11:12 La promotion de l’Anjou passe par M6

Lundi 11 Avril 2022 - 08:46 Le Cabernet d'Anjou décliné en cocktails