Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Les maladies du bois moins présentes en 2022


Rédigé le Lundi 23 Janvier 2023


Constatée par des vignerons, la baisse d’incidence des maladies du bois cette année est confirmée par l’Observatoire ad hoc, piloté par Interloire et les chambres d’agriculture depuis 2013 sur un réseau d’une centaine de parcelles plantées en cabernet franc, melon, chenin et sauvignon. Ces 4 cépages représentent 75 % de la surface du vignoble ligérien.
En 2022, les symptômes d’Esca-BDA sont visibles sur 4,4 % des pieds étudiés contre 7,7 % en 2021 et 6 % en 2020. Au final, sur cet ensemble de parcelles suivies, 86,8 % des ceps sont productifs. Outre les ceps atteints de maladies du bois, 4,5 % sont des complants et autant sont manquants.
Par cépage, sur cabernet franc, les symptômes sont divisés par deux entre 2020 et 2021 (2,6 % contre 5,2). Sur chenin, on passe de 6,6 % à 4,4. Baisse plus importante en melon : de 6,9 à 3,7. Et, pour le plus sensible – le sauvignon – la diminution est bien réelle également : de 11 à 6 %.
A noter que le taux de complant est divers selon les cépages. Il est en moyenne de 4,5 % pour l’ensemble du Val de Loire, tout comme pour le chenin et le sauvignon. Il est beaucoup plus élevé en cabernet franc (près de 8 %) et faible en melon (1,6 %).
 
P.T.




Dans la même rubrique :
< >