Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Plus de 40 000 amoureux des vins à VitiLoire


Rédigé le Mercredi 1 Juin 2016

La grande fête des vins de Loire a accueilli à nouveau des foules de visiteurs le week-end des 28 et 29 mai. 140 vignerons de Loire, du Muscadet au Sancerrois, y présentaient leurs vins à un large public, dont de nombreux jeunes.


Record battu pour VitiLoire 2016 : plus de 40 000 visiteurs, et plus de 10 000 verres de dégustation vendus selon la mairie de Tours, organisatrice de l’événement en partenariat avec InterLoire. Sous un soleil radieux le samedi, près de 25 000 personnes sont allées à la rencontre des 140 vignerons présents, une foule impressionnante rendant parfois les stands difficilement accessibles. Le ciel redevenu automnal le dimanche n’a pas refroidi l’enthousiasme de nombreux amateurs et promeneurs.
L’heure était à la fête aussi du côté des vignerons, même pour ceux durement frappés par le gel. « Mes vignes ont été gelées à plus de 82 %, mais je ne vais tourner dans le pathos. Nous les vignerons, on vend du plaisir, les gens viennent ici nous rencontrer, on ne va pas les plomber avec le gel », confie Quentin Bourse, vigneron à Azay-le-Rideau et président de l’ODG. « VitiLoire est une superbe vitrine pour nos beaux millésimes 2014 et 2015. Le gel va entraîner 20 à 30 % de perte de récolte dans les vignobles de Loire, mais il y a des réserves, nous aurons toujours des vins à vous vendre ! », a lancé aux visiteurs Jean-Max Manceau, vice-président d’InterLoire,  lors de son discours d’inauguration. 

« Discuter avec les vignerons et déguster librement »

Et lors de ce VitiLoire 2016, comme les autres années, les visiteurs ont dégusté et acheté, de quelques bouteilles à plusieurs caisses. Y compris les 25-35 ans venus entre amis à la découverte d’appellations et de jolis flacons. « VitiLoire nous permet  de discuter avec les vignerons, de déguster librement », sourit cette jeune femme, venue avec deux copains goûter, découvrir, dépenser, avant d’aller plus tard visiter les domaines qu’elle a préférés. « La plupart des jeunes qui viennent à VitiLoire savent apprécier les vins, posent des questions, ils ne sont pas là pour tendre leur verre et s’en aller », confirme Xavier Frissant, vigneron à Mosnes et président du syndicat Touraine-Amboise.
Pour chaque exposant à VitiLoire, les ventes se chiffrent souvent à plusieurs centaines de bouteilles. Le prix du stand lui a augmenté (500€ environ), à mesure que de nouveaux services sont apparus (grooms, livraison, garderie) complétant un programme varié d’animations, avec cette année  des démonstrations culinaires, une expo photo sur Saint-Martin, des ateliers dégustation avec Dominique Weyland, œnologue dans le Loir-et-Cher, des randonnées, un jeu-concours permettant de gagner des barriques transformées en mange-debout… Le jardin privé du Préfet était ouvert pour VitiLoire 2016, une première. Il a accueilli un bar à vins millésimés géré par Les Belles caves de Jacky Blot, dont les recettes des ventes seront reversées à la maison des parents de l’hôpital Clocheville, et un espace Tours Cité de la Gastronomie, qui a produit à l’occasion de VitiLoire vingt portraits vidéo de vignerons exposants, diffusés sur Internet.

Ingrid Proust 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 12:10 L'installation via le financement participatif

Mercredi 13 Octobre 2021 - 16:49 Un guerrier gaulois inspire les Caves de la Loire