Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Un nouveau départ pour La Vigne Numérique


Rédigé le Lundi 1 Février 2021


Quentin de Molliens, président de La Vigne Numérique.
Quentin de Molliens, président de La Vigne Numérique.

L’association n’a que 5 ans mais déjà un besoin de se réinventer. Créée à Nantes en juin 2015, La Vigne Numérique avait pour objet de fédérer les start-ups du vin. C’est toujours le cas aujourd’hui même si ses membres ont changé au fil des années*. « Certaines entreprises n’existent plus, d’autres nous ont rejoint. Nous accueillons également des personnes physiques et nous nous rapprochons des réseaux liés à l’agriculture », indique Quentin de Molliens. Co-fondateur de l’agence de communication et marketing Mineral, il est à l’origine de La Vigne Numérique. Après avoir passé les rênes de la présidence en 2018 à Anne-Sophie Thomas, responsable marketing d’un domaine viticole, il les a repris en juin dernier avec « l’idée d’avoir un bureau actif et pas une seule tête de pont ».
Ancrée sur son territoire, La Vigne Numérique veut continuer à réunir les acteurs de la filière vin du Val de Loire. « L’association est vivante en interne mais nous souhaitons développer sa notoriété. L’objectif est de devenir un club de réflexion et de partage de points de vues sur les pratiques digitales au sein de la filière », explique Quentin de Molliens.
Parmi ses projets, l’association souhaite renouveler le festival Transition, autour du vin et du numérique, dont la première édition a eu lieu en octobre 2019. Pour cela, elle a noué un partenariat avec Vitibanque, la branche viticole de la Caisse d’épargne. « Cela va nous permettre de travailler avec davantage d’acteurs institutionnels. Nous souhaitons aussi mettre en place des webinaires communs ouverts à tous les acteurs de la filière du Val de Loire ». Le renouvellement du baromètre sur les pratiques numériques des vignerons de Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire est aussi envisagé. « Les résultats seront d’autant plus intéressants à analyser qu’avec la crise sanitaire, il y a eu une véritable prise de conscience de l’importance du digital dans le développement commercial. Cette tendance à la spécialisation des vignerons sera intéressante à décrire », souligne le président de l’association.

A.L.G


* Les sociétés membres de La Vigne Numérique : Naoned ID, Oyukan, 10-Vins, Autour de la Com, Vinevisitor, My Bacchus, La robe du vin et Mineral.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 6 Septembre 2021 - 11:56 Une 9e édition des Muscadétours restreinte