Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Vallet officialise sa démarche de cru communal


Rédigé le Lundi 13 Novembre 2017


Le cru Vallet mobilise 25 vignerons et vigneronnes mais également 12 partenaires publics et privés.
Le cru Vallet mobilise 25 vignerons et vigneronnes mais également 12 partenaires publics et privés.

Capitale du Muscadet depuis 1925, Vallet n'avait pas encore son cru communal. Tout du moins, pas officiellement. Depuis 2011, un groupe de vignerons travaille en effet à l'élaboration de cette future appellation (VVL N°467), mais ce n'est que le 8 novembre dernier, en mairie et devant la presse, que la démarche a été officialisée. « Au départ, il a fallu nous fédérer autour de ce projet », explique Roger Boisdron, l'un des vignerons engagés dans la démarche. « Chacun avait ses parcelles à partir desquelles il réalisait des cuvées de garde. Nous avons mené des études pédologiques, puis des dégustations pour voir nos points communs ou nos différences. Aujourd'hui, nous nous inscrivons dans la démarche de hiérarchisation du Muscadet en étant le 9e cru du Sèvre et Maine. »
A partir des études de sols menées en 2012 et 2013, le collectif a défini ses critères pédologiques. Seules les parcelles enracinées dans un socle géologique ancien et sur des sols où dominent les micaschistes sont retenues. « Nous avons établi une grille de notation avec un minimum de pentes, une profondeur des sols, une détermination de la roche mère, etc. pour sélectionner les meilleures parcelles. Des critères de production, proches de ceux des crus actuels, ont été fixés. L'objectif étant de favoriser une expression de minéralité », précise Vincent Dugué, le président du cru Vallet. 40 parcelles issues de 22 domaines correspondent aujourd'hui à ses critères sur 4 communes : Vallet, La Regrippière, Tillières et Le Landreau. « Nous sommes actuellement 25 vignerons dans le collectif mais de nouveaux adhérents devraient nous rejoindre en 2018. Nous produisons aujourd'hui 350 hectolitres par an. L'objectif est d'atteindre, à terme, 1 000 hl » ajoute Vincent Petiteau.
Mais avant cela, c'est un long travail d'enquête avec l'INAO qui attend le groupement en vue de sa reconnaissance en appellation. Une mission qu'il ne compte cette fois pas mener dans l'ombre. Un site internet a été mis en ligne (www.cru-vallet.fr) et une communication sur les réseaux sociaux a été lancée. Des échantillons du cru vont également être prochainement envoyés à 15 « parrains » - blogueurs, journalistes ou sommeliers - sur les cinq continents afin qu'ils en fassent la promotion. Vincent Dugué l'assure :
« Il y a une réelle énergie autour de ce projet. Aujourd'hui nous sommes prêts. »

A.L.G





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Décembre 2017 - 16:44 Imelda Figureau : une nouvelle vie, loin des vignes

Vendredi 27 Octobre 2017 - 09:02 Crus communaux : Grandlieu voit double