Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Anjou : le Musée dans la tourmente


Rédigé le Mardi 5 Avril 2016

Faute de financements supplémentaires, le Musée de la vigne et du vin d'Anjou est en grandes difficultés.


En danger le Musée de la vigne et du vin d’Anjou ? “Tout à fait”, répond sans ambages, Jean-Louis Robin, membre du bureau de l’association qui gère l’établissement touristique de Saint-Lambert du Lattay.
Le Musée a clairement besoin d’argent. Sur son exercice en cours, il devrait clôturer avec une perte de 20 000 €. Il reste quelques réserves, mais elles ne couvriront pas les pertes plus longtemps.
Parmi les difficultés financières, le Musée compte deux emplois-tremplin (une chargée de communication et une médiatrice culturelle) financés par la Région. Mais cette aide prendra fin en juin. “Ça fait un an qu’on cherche des solutions”, souligne la directrice Karine Chevalier. Mais l’argent public devient denrée rare. “On trouve des financements, via le Conseil départemental ou l’Etat sur des projets, mais pas sur le fonctionnement”. De son côté, Interloire soutenait auparavant le Musée, via une subvention annuelle de 12 000 €. La Fédération viticole s’est engagée sur la même somme pour 2016.
Les bâtiments et les collections appartiennent à la Communauté de communes, qui assume également le salaire de la directrice. La collectivité a été sollicitée. “On attend qu’elle se prononce”, indique Jean-Louis Robin. Mais les Com’ Com – comme les communes -  sont aussi en cours de réorganisation…
Le Musée accueille chaque année, quelque 7 000 visiteurs dont un bon millier de scolaires.
Malgré les difficultés financières le Musée vient de lancer sa nouvelle saison. Parmi les points forts de la visite, cette année, l’établissement touristique souhaite mettre en lumière sa collection de millésimes (une bonne centaine de bouteilles, dont la plus vieille date de 1887). Le Musée envisage d’installer une borne interactive qui raconterait l’histoire de chaque bouteille. Un projet à 7 000 €, pour lequel, a été lancé une demande de financement participatif via la plateforme Ulule pour 50 % du montant. 
https://fr.ulule.com/tresors-de-cave/   

Patrick Touchais 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Mai 2022 - 11:12 La promotion de l’Anjou passe par M6