Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Gendarmerie à Vouvray : le dossier devant le Conseil d'Etat


Rédigé le Lundi 6 Septembre 2021


Le projet de transfert de la gendarmerie sur une parcelle classée en AOC est né il y a plusieurs années. En 2018, il avait fait l'objet d'une enquête publique
Le projet de transfert de la gendarmerie sur une parcelle classée en AOC est né il y a plusieurs années. En 2018, il avait fait l'objet d'une enquête publique
La cour administrative d’appel de Nantes a rejeté fin juillet la demande de l’ODG de Vouvray qui souhaitait faire annuler la « mise en compatibilité » de la future gendarmerie avec le plan local d’urbanisme intercommunal. Le PLUi avait validé le projet de transfert de la gendarmerie locale vers « Les Quarts de La Gaudrelle », au nord de Vouvray, une parcelle en friche, mais bordée de vignes et en AOC Vouvray. « Cette implantation conduirait au mitage urbain d’un secteur et participerait à la dégradation des conditions d’exploitation du vignoble », explique François Bouteille, directeur de l’ODG Vouvray.
Mais selon les juges de la cour administrative d’appel, l’implantation d’une brigade de gendarmerie et de logements sur ce secteur « non planté en vigne depuis 1946 et ne représentant que 0,03% des 3 000 hectares de l’AOC, ne sera pas incompatible avec le maintien du caractère viticole de la zone ».
« Nous allons contester cette décision devant le Conseil d’Etat, tout en tentant toujours de trouver une solution amiable avec la communauté de communes, avec un autre site pour la gendarmerie, indique François Bouteille . Le syndicat défend l’importance des parcelles en friche classées en AOC, qui constituent une réserve essentielle à la pérennité de l’AOC. Supprimer une friche classée en AOC revient à amputer irrémédiablement l’appellation en réduisant son potentiel de production. »
I.P.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Mai 2021 - 08:38 La vigne reprend vie à Mazé