Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Les vins d’Anjou-Saumur sur la route du Tour


Rédigé le Lundi 18 Avril 2016

Pas question de louper l'évènement. Les vignerons profiteront de la présence du tour de France à Angers et à Saumur, pour assurer la promotion des appellations locales.


Il y aura foule le 4 juillet prochain sur les routes de l’Anjou pour la 3ème étape de Tour de France 2016, qui se terminera à Angers, en provenance de Granville. Les coureurs repartiront le lendemain de Saumur, direction Limoges.
Pas de passage dans le vignoble proprement dit donc, mais cela n’empêchera pas les vins d’Anjou-Saumur de se rendre visibles. A la suite d’une proposition de la Fédération viticole adressée à tous les présidents d’appellations, plusieurs se sont positionnées pour participer aux animations : Cabernet d’Anjou, Rosé d’Anjou, Rosé de Loire, Coteaux du Layon, Savennières et Anjou-Villages Brissac.
Pour l’heure, aucune action définitive n’a été actée, mais plusieurs projets sont sur la table. Notamment, une présence dans les cocktails officiels avec les partenaires, la presse, les VIP, ainsi que sur la place Leclerc (près du Palais de Justice) où sera installé le “village du vélo connecté”. L’occasion pour la ville de mettre en avant, son savoir-faire électronique… L’objectif serait d’installer sur cette place, des stands de dégustation par couleurs. L’une des cibles qui pourrait être travaillée en marge serait de communiquer auprès des nombreux camping-caristes qui suivent la Grande boucle. En 2004, dernière année où Angers accueillait le Tour de France, ils étaient plus de 800 répartis tout autour de ville. La question serait de les inviter à résider dans le vignoble au cours de la nuit.
Autre projet, rendre visible le vignoble en déployant une grande bâche de plusieurs dizaines de mètres du côté de Savennières aux couleurs des vins d’Anjou-Saumur, qui pourrait être filmé par les hélicoptères de la télé. Enfin, autre projet, distribuer au public à l’arrivée, des T-shirts ou canotiers en nombre aux couleurs des rosés. L’occasion – si cela fonctionne bien –  d’une belle marée humaine rosé, visible par des millions de téléspectateurs. Tout cela reste bien entendu, à finaliser… rapidement.
 
Patrick Touchais 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Mai 2019 - 08:24 Chalonnes fête sa soixantenaire

Jeudi 16 Mai 2019 - 12:00 La Translayon change de selle