Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Chinon : Un escape game au domaine Couly


Rédigé le Mercredi 11 Octobre 2017


Bertrand et Vincent Couly.
Bertrand et Vincent Couly.
Enfermés dans une cave ils ont une heure, pas plus, pour résoudre une quinzaine d’énigmes, dénicher des indices, déchiffrer des codes mystérieux, et tenter d’entrer dans le chai monumental du domaine Couly. Les adeptes des escapes games peuvent depuis juillet s’adonner à un jeu d’évasion œnologique, conçu par Vincent Couly. Etudiant à Agro Paris Tech, le fils de Michèle et Bertrand Couly a mis au point le scénario, les questions et le décor de ce jeu unique, le premier escape game sur le vin et la vigne dans la région, voire en France semble-t-il.
« J’ai imaginé des énigmes sur le vignoble, l’œnologie, Rabelais, les cépages, les millésimes, explique Vincent. Le meilleur groupe a réussi l’ensemble des épreuves en 56 minutes. Le prochain qui battra ce record remportera un magnum de Chinon ». Nul besoin d’être expert sur le vin pour tirer son épingle du jeu. « L’escape ne nécessite pas de connaissances préalables sur le vin, les réponses aux questions sont à rechercher sur place. Mais les curieux d’oenologie se débrouillent plus vite », sourit Bertrand Couly.
L’escape game a été lancé le 15 juillet dernier et plus de 400 personnes sont venues s’y enfermer pour cogiter en équipe : familles avec ados, habitants de la région ou touristes, amateurs de vins ou néophytes … « Cette offre a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Elle nous permet d’élargir notre clientèle et d’attirer des gens qui ne seraient jamais allés dans une cave », commente Bertrand Couly. « Après le jeu, les participants font parfois la visite du domaine. L’escape game se prête aussi très bien aux anniversaires, enterrements de vie de jeune fille ou garçon, aux teams buildings pour entreprises », ajoute Vincent.
Proposé à partir de 19,50 € par personne, l’escape game complète l’offre oenotouristique du domaine Couly, à l'entrée de Chinon, où le public est accueilli dans un vaste espace circulaire très visible de par sa couleur rouge, à côté d'un chai semi-enterré recouvert de vignes. « Nous recevons environ 10 000 visiteurs par an et nous réalisons 50 % de notre chiffre d’affaires en vente directe sur place. Depuis 10 ans nous nous sommes formés aux métiers du tourisme », explique Bertrand Couly. Le vigneron préside le réseau local Vignobles et Découvertes et depuis cet été l’office de tourisme Azay Chinon Val de Loire.

Ingrid Proust




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 09:35 La coopérative de Francueil n’est plus

Mardi 21 Novembre 2017 - 09:31 Comment cohabiter en toute harmonie ?