Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Martin-Luneau lauréat de la Pipette d'Or


Rédigé le Lundi 11 Mars 2019


Christophe et Thierry Martin, lauréats 2019, exploitent 32 hectares de vignes à Gorges.
Christophe et Thierry Martin, lauréats 2019, exploitent 32 hectares de vignes à Gorges.

Cela faisait 25 ans que la Pipette d'Or n'était pas venue à Gorges... et autant d'années au Domaine Martin Luneau. Déjà lauréats en 1994, Christophe et Thierry Martin ont été à nouveau primés le 8 mars dernier par le super-jury du concours des Muscadets organisé depuis 1951 dans le cadre d'Expo-Vall' à Vallet. « Ce prix récompense le travail de l'année et cela nous fait d'autant plus plaisir que la dernière fois remonte à 25 ans », commente Thierry Martin. « Nous sommes des habitués de la Pipette, à l'exception de ces deux dernières années où nous avons dû faire l'impasse faute de volumes », complète Christophe. Ils ne sont d'ailleurs pas les seuls à avoir déclaré forfait lors des deux dernières éditions par manque de vin. Les organisateurs n'avaient en effet enregistré qu'une soixantaine d'échantillons en 2018 contre 80 cette année.
Le Muscadet Sèvre et Maine sur lie du Domaine Martin Luneau s'est distingué des dix autres échantillons en lice au super-jury par « ses notes d'agrumes, sa fraîcheur et son attaque en bouche ». Il est issu d'un assemblage de trois cuves, deux issues de vieilles vignes et la troisième d'une jeune vigne tout juste entrée en production. Toutes les parcelles sont situées sur des terroirs de gabbro et dans l'aire d'appellation du cru Gorges. Christophe et Thierry Martin espèrent d'ailleurs que l'obtention de la Pipette profitera à l'ensemble de leur gamme. « En 1994, cela nous avait fait une bonne publicité, nous étions en plus récemment installés. L'impact commercial de la Pipette n'est pas négligeable », admet Christophe Martin.
Le palmarès de la Pipette d'Or 2019 est complété par l'EARL Chupin de Vallet et l'EARL Couillaud et fils du Loroux-Bottereau.

A.L.G





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juin 2019 - 12:15 Le muscadet se met en selle

Mercredi 20 Mars 2019 - 14:41 Quand le vin se marie à la bière