Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Muscadétours : les vignerons toujours plus actifs


Rédigé le Vendredi 20 Septembre 2019


La jauge des Agapes a été ramenée à 800 places cette année.
La jauge des Agapes a été ramenée à 800 places cette année.

Les organisateurs des Muscadétours avaient frappé fort en 2018. Organisée sur le site du Hellfest à Clisson, la manifestation avait battu tous les records de fréquentation : 6 583 participants enregistrés, soit 2 000 de plus qu'en 2016, année du précédent record, dont 5 000 au village à Clisson où les Agapes avaient réuni 1 000 convives. Autant dire qu'après un tel bilan, le plus difficile est de confirmer. « Le challenge est de trouver un site assez grand pour accueillir le marché gourmand et les Agapes. Au fil des éditions le choix se restreint mais nous avons encore des possibilités », confirme Emmanuelle Marguinaud, de l'Office de tourisme du Vignoble de Nantes.
Cette année, c'est le Parc du Plessis à Aigrefeuille-sur-Maine qui sera le point central des Muscadétours, du 4 au 6 octobre. Le marché gourmand s'y tiendra tout le week-end et les Agapes y seront organisées le dimanche. Des Agapes dont la jauge a été ramenée à 800 places, « pour plus de confort de service », explique Emmanuelle Marguinaud. 12 chefs assureront le repas, en partenariat avec huit domaines viticoles choisis parmi les vignerons ambassadeurs. La Maison Chéreau-Carré y participera pour la seconde fois. « Il s'agit avant tout d'un travail d'équipe pour promouvoir le Muscadet. C'est un événement qui contribue à développer la notoriété des vins de Nantes d'une manière globale », indique Louise Chéreau. Le Muscadetruck sera lui aussi présent pendant les deux jours. Des dégustations des crus communaux y seront proposées par les vignerons ambassadeurs.

Neuf caves ouvrent leurs portes
Si les producteurs participent de manière collective à l'événement, certains font aussi le choix d'organiser des animations au sein même de leurs domaines. Ils sont d'ailleurs de plus en plus nombreux au fil des ans : 9 cette année contre 4 il y a encore trois ans. « Il y a les fidèles comme le Château du Coing ou du Cléray et il y a les nouveaux que nous sollicitons. Généralement ce sont les nouveaux partenaires de l'office de tourisme », commente Emmanuelle Marguinaud. C'est le cas du Château de la Ragotière à La Regrippière. « Les Muscadétours font partie des manifestations qui valorisent le Muscadet de manière qualitative. Dans le cadre du développement de l'oenotourisme nous avons donc décidé de participer à l'événement avec un atelier vins blancs et fromages », précise Amélie Dugué. Un pari réussi. L'atelier affichait complet dès l'ouverture des réservations et une deuxième date a même été ajoutée.

A.L.G

Le programme complet est disponible sur le site www.lesmuscadetours.com .

 





Dans la même rubrique :
< >