Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Première Pipette d'Or pour Aigrefeuille-sur-Maine


Rédigé le Lundi 12 Mars 2018


Emilie et Olivier Bachelier, vignerons à Aigrefeuille-sur-Maine et lauréats de la Pipette d'Or 2018.
Emilie et Olivier Bachelier, vignerons à Aigrefeuille-sur-Maine et lauréats de la Pipette d'Or 2018.

Habituées des communes telles Vallet, Mouzillon, le Pallet ou encore La Chapelle-Heulin, la Pipette d'Or n'avait jamais été aussi à l'ouest du vignoble de Nantes. C'est désormais chose faite depuis le 9 mars et la victoire d'Olivier Bachelier et de sa sœur Emilie au concours 2018. Une surprise pour ces jeunes vignerons de 38 et 32 ans. « On n'en revient pas. Nous sommes sur un petit nuage », s'étonne Olivier. « Nous sommes d'autant plus ravis que nous avons bien failli ne pas y participer » ajoute Emilie. « Lors du dépôt des échantillons, j'avais oublié la caisse de 6 bouteilles obligatoire à l'inscription. Comme je n'avais pas prévu de revenir sur Vallet, j'étais prête à annuler notre participation. Mais les organisateurs m'ont permis de les déposer plus tard, ce que j'ai fait le matin même du concours ! »
Installés sur 24 hectares, Olivier et Emilie Bachelier produisent principalement du Muscadet. Leur Sèvre et Maine sur lie 2017 lauréat de la Pipette d'Or est le fruit d'un assemblage de deux parcelles « situées sur du granit. L'une est une jeune vigne de 15 ans, l'autre a 40 ans », précise Olivier. Sélectionné par le super-jury pour « sa finesse et sa longueur en bouche » il a devancé le Muscadet de l'Earl Peigné et Fils de Vallet, 2ème du concours, et du Gaec Goislot Papin, lauréat en 2016 et 3ème cette année.
Au total, 64 échantillons avaient été déposés pour cette édition 2018. Une participation en baisse par rapport à l'an dernier où 71 échantillons avaient été présentés, les deux années de petites récoltes ayant contraint de nombreux producteurs à faire l'impasse.

Adeline LE GAL





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 15:58 Au Pallet, la viticulture perd du terrain

Lundi 5 Novembre 2018 - 14:40 L'é.Paulée nantaise remet le couvert