Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Quand le vin se marie à la bière


Rédigé le Mercredi 20 Mars 2019


Les vignerons Laurent et Jean-Michel Poiron, entourés des brasseurs Etienne Borré et Nicolas Burel.
Les vignerons Laurent et Jean-Michel Poiron, entourés des brasseurs Etienne Borré et Nicolas Burel.

Jean-Michel Poiron l’avoue sans détour. Il « n’aime pas la bière. » C’est pourtant lui qui est à l’origine de Nova Vinum, une boisson « mi vin-mi bière », réalisée pour la première fois en 2014. « Ma femme et mes filles apprécient la bière, il fallait trouver un produit qui change », explique le vigneron de Château-Thébaud. « A l’époque, c’était une première en Europe, il n’y avait pas de nomenclature, il y avait tout à créer. » Pour cette bière-vin réalisée à partir de gewurztraminer, le Domaine Poiron-Dabin avait travaillé avec une brasserie de Blaringhem dans le Nord. « L’expérience était concluante mais compliquée en termes logistiques. » Aux dernières vendanges, Jean-Michel et son frère Laurent ont donc décidé de renouveler l’expérience mais localement. Ils se sont rapprochés de La Conviviale de Château-Thébaud, une petite brasserie artisanale ouverte en 2017. De cette rencontre sont nées deux bières : l’une blanche réalisée à partir d’un assemblage de 50 % de moûts de malt d'orge et 50 % de moûts de gewurztraminer, l’autre rosé associant le malt d'orge et plusieurs cépages dont le côt. « Nous avons travaillé avec des jus frais, assemblés pour la fermentation afin de laisser le vin s’exprimer », indique Jean-Michel Poiron. « La fermentation s’est déroulée au Domaine, pendant un mois. Cela donne un produit singulier, entre 7,5 et 8°C. » 700 litres de bière blanche et autant de rosé ont été produits cette année. Commercialisées sous le nom de la Castelthébaldaise, elles seront vendues au Domaine et à la brasserie, entre 3 et 7 € selon la contenance, 33 ou 75 cl.
Un 2e projet à Thouaré-sur-Loire
De l’autre côté de la Loire, Philippe Marchais s’est lui aussi lancé dans l’association bière et vin. « Un essai pour s’amuser » justifie le vigneron de Thouaré-sur-Loire. « Nous avons travaillé avec Les Brassés à Nantes sur une trentaine de litres afin de voir si le mariage fonctionnait et tester le protocole. » Réalisée après les vendanges 2018 à partir de sauvignon, cette bière-vin apporte « la sensation de la bière tout en conservant la patte du vigneron. Elle est aromatique, non sucrée et ne dépasse pas les 7°C. » Philippe Marchais ne s’interdit pas de renouveler l’expérience, peut-être avec du Melon de Bourgogne. Jean-Michel et Laurent Poiron comptent également poursuivre l’aventure et l’amplifier un peu plus chaque année.





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juin 2019 - 12:15 Le muscadet se met en selle

Lundi 11 Mars 2019 - 15:08 Martin-Luneau lauréat de la Pipette d'Or