Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Sarments contre mildiou : résultats “extraordinaires”


Rédigé le Mercredi 23 Novembre 2016


Des sarments de vigne contre le mildiou. Nous avons déjà évoqué dans les colonnes du Vigneron du Val de Loire, les expérimentations menées en la matière par l’IFV Val de Loire avec le laboratoire BBV de l’Université de Tours dans le cadre du programme Actisarm. Après des essais en labo, des tests sur parcelles ont été lancés, dont l’an passé, à Montreuil-Bellay par la PRI (Plate-forme régionale d’innovation).
Quatre modalités ont été mises à l’épreuve : une zone non-traitée, une formule cuivre à 2,46 kg sur l’année, une formule cuivre à 820 grammes et une formule Actisarm. Cette dernière est un broyat de sarments du cépage côt. D’autres cépages ont été testés, mais ce dernier donne les meilleurs résultats.
Extraits, ce sont les polyphénols qui auront une action antifongique sur mildiou. Rappelons que les premiers essais n’avaient pas donné de bons résultats sur oïdium et encore moins sur botrytis.   
Durant toute la période de pression du mildiou, l’Actisarm a été appliqué sur feuille et sur grappe, à raison de 40 ml pour un litre. Facilement lessivable et dégradable à la lumière, son renouvellement est plus fréquent qu’un produit cuprique. Il a donc fallu prévoir 10 passages au lieu de 7 pour le module cuivre.
Dans une année, où la pression mildiou a été particulièrement forte, les résultats sont jugés “extraordinaires” par Laurent Dutruel, responsable de la PRI. Sur le module Actisarm, aucun traitement au cuivre n’a été réalisé. “On obtient une meilleure protection avec l’Actisarm qu’avec des doses réduites de cuivre” . Cet essai devrait être reconduit l’année prochaine en changeant le protocole expérimental.

Patrick Touchais 

 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Mai 2019 - 08:24 Chalonnes fête sa soixantenaire

Jeudi 16 Mai 2019 - 12:00 La Translayon change de selle