Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Un groupement d'employeurs pour les vignerons nantais


Rédigé le Lundi 18 Avril 2016


Recruter de la main d’œuvre qualifiée est devenu un casse tête pour de nombreux exploitants agricoles, en particulier en viticulture. « Paradoxalement, le nombre de demandeurs d'emploi progresse » constate Bruno Grollier, conseiller emploi à la chambre d'agriculture. En partenariat avec le Groupement d'Employeurs pour l'Insertion et la Qualification du Maine-et-Loire (GIEQ), la chambre a mis en place une antenne de celui-ci en Loire-Atlantique. Son objectif : mettre en relation les recruteurs et les candidats à un poste de salarié agricole. Recrutement, gestion des contrats, de la paye, formation des salariés, le GIEQ prend en charge les différentes démarches administratives. L'employeur peut ainsi « tester » un candidat pendant un CDD allant de 6 à 15 mois avant d'envisager une embauche en CDI. «Le salarié passe 80% de son temps sur l'exploitation, les 20% restant étant consacré à la formation. L'avantage pour l'entreprise est qu'elle ne paye que le temps de présence de son salarié. » Trois mois après le lancement de cet outil, deux contrats ont été signés dont l'un en viticulture, « un ancien salarié du nucléaire qui a découvert les métiers de la vigne après un an passé dans un domaine en Nouvelle-Zélande...

Renseignements : 02 53 46 60 00 

Adeline Le Gal




Dans la même rubrique :
< >