Menu
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Le Vigneron du Val de Loire
L'information viticole pour les professionnels

Des centaines d’emplois à pourvoir en viticulture


Rédigé le Jeudi 14 Janvier 2021


L’Anefa des Pays de la Loire a mis à jour son enquête prospective sur les besoins en salariés en agriculture à horizon 2025. Conclusion : sur l’ensemble des neuf filières travaillées, 2 500 emplois par an seront à pourvoir, dont près de 350 en viticulture. Le point en quelques chiffres.
 
Actifs : On dénombre plus de 14 000 salariés sur la région Pays de la Loire en viticulture, dont les saisonniers, ce qui correspond à près de 3 300 équivalents plein temps. Le chiffre a progressé de 12 % entre 2010 et 2018. 2 147 sont des permanents, soit 1 773 ETP. A noter que 32 % ont plus de 50 ans. 95 % sont employés dans les vignobles nantais et d’Anjou-Saumur : la Vendée et la Sarthe complétant avec 5 %. L’activité de la taille représente à elle seule, l’équivalent de 4 500 personnes, salariées ou en prestation.
 
Exploitants : Plus de 1 500 responsables d’exploitations étaient recensés sur la région en 2018, dont la moitié a plus de 50 ans, et 28 %, plus de 55 ans. Le taux régional de renouvellement est actuellement de 60 %. Selon l’étude de l’Anefa, il sera de 72 % en Maine-et-Loire dans les 5 ans et de 31 % en Loire-Atlantique.
 
Besoins : Selon l’étude, les besoins annuels en salariés permanents à horizon 2025 s’élève à 338 personnes sur les Pays de la Loire, soit une cinquantaine pour remplacer les exploitants sans succession, et le reste pour faire face aux départs à la retraite des actuels permanents. Une partie sera recrutée parmi les CDD actuels, d’autres proviendront d’autres productions agricoles, et les derniers seront de nouveaux arrivants. Ce sont ces derniers qui faut “aller chercher”.
 
Pistes : Selon l’Anefa, il faut communiquer sur les métiers dès le collège, réhabiliter au sein de la profession, les activités viticoles auprès des BTS, globalement plus intéressés par la vinification ou le commerce, que la vigne, et poursuivre et accentuer, les formations vers les demandeurs d’emploi.
 
P.T.
 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Mars 2021 - 08:29 Les USA ont plombé l’export ligérien

Mercredi 21 Octobre 2020 - 14:54 Les Crémants de Loire couronnés